Philippe Brasseur Cultivateur d’idées
 

Trouver LA bonne idée

Article paru en 2007 dans Lou Magazine   (Magazine mensuel féminin en ligne)www.lou-mag.be 

Rédigé par Alison LEFEBVRE


Trouver LA bonne idée



Plus que quelques jours de boulot avant de siroter des mojitos les pieds dans l’eau. Et si vous profitiez de cette dernière ligne droite pour impressionner le Boss, histoire de déserter l’entreprise sur une note positive.



Yessss, terminons la saison sur un super projet, une géniale invention, une suggestion fantastique, un énooooooorme coup d’éclat… Sauf que vos méninges sont tellement épuisées que décliner votre identité relève de l’exploit. Même un cocktail caféine – vitamine C – Red bull – Oméga 3 ne suffirait pas à booster vos neurones. Il va falloir sortir la grosse artillerie, celle qui dope l’innovation des pros du marketing et de la pub : la boîte à outils des experts en créativité.


Comment booster son imagination ?


Les conseils de Philippe Brasseur, formateur en créativité, passionné d’écriture et d’illustration.

Step 1 : réveillez l’artiste qui sommeille en vous.

Non à la critique et à la censure ! Laissez jaillir les idées sans les juger : même la plus loufoque, même la plus banale. Le meilleur moyen de dénicher 1 bonne idée, c’est d’en inventer 100.

Step 2 : comme une exploratrice, découvrez la vie avec des yeux d’enfants.

Cette capacité à vous intéresser à tout -même ce qui se cache derrière les réalités banales- stimulera votre imagination.

Step 3 : en toute objectivité, jugez votre idée.

Jouez l’avocat du diable pour identifier les arguments à brandir face aux détracteurs. Jouez aussi celui de l’ange pour être conscient des atouts que présente votre idée.

Step 4 : Enfilez votre costume de conquérant et transformez vos réflexions en résultats.

Ne confondez pas la fin et les moyens : l’idée n’est qu’un outil pour atteindre un objectif. Le défi, maintenant, c’est de la matérialiser.


Magic tips


Selon Philippe Brasseur, pour réveiller sa spontanéité, rien de tel que de…

- rédiger une carte mentale. Sur une grande feuille de papier, saisissez tous les mots qui vous viennent à l’esprit. Pour passer d’un concept à un autre, vous pouvez notamment procéder par association d’idées (ricochets), par entonnoir (vous affinez votre idée au fur et à mesure), par synthèse (vous fusionnez plusieurs embryons d’idées).

- procéder par analogie. Examinez le problème et cherchez des solutions à la lumière de ce qui existe dans des systèmes comparables : le bus versus le train, l’avion, le bateau. Autre technique, comparez le problème à un concept radicalement différent : le bus par rapport à un arbre, par exemple. Notez les mots qui y sont associés : robinson, racine, feuille, pomme… Ensuite, générez de nouvelles connections neuronales en repartant de ces mots-là vers votre problème initial.

- retourner le problème. Que se passerait-il si vous agissiez à l’inverse de vos concurrents ? Comment faire pour que ça rate ? Et, si au contraire, c’était la solution ?


C’est si bon…

Rigolez ! L’humour libère l’imagination et permet de changer d’angle de vue.


Défense d’agir !

Inutile de rester plantée derrière votre bureau jusqu’à ce que –Eureka- vous soyez frappée par l’illumination. Au contraire, variez vos activités pour laisser votre cerveau se ressourcer. Après cette pause, quand vous vous replongerez dans ce dossier, vous récolterez les fruits d’un travail d’incubation inconscient.


A consommer sans modération


- L’ouvrage de Philippe Brasseur, « Soyons créatifs! - 1001 jeux pour développer l’imagination des petits et des grands », éd. Casterman, 2002.

- Le site d’un autre consultant en créativité, Mark Raison. Sur www.yellowideas.com, vous apprendrez comment utiliser votre cerveau efficacement, quels sont les secrets d’un brainstorming réussi, quelles activités insolites méritent le détour et d’innombrables autres manières d’aborder la créativité.